2,5 ans plus tard / 2,5 years later

2,5 ans post-bimax + génio et 1,5 ans après le retrait des plaques et vis tout va toujours très bien !

Les derniers mois ont été très chargés, j’ai réussi un concours, et j’ai débuté la formation il y a deux mois ce qui me laisse(ra) peu de temps pour alimenter le blog alors je profite des fêtes pour donner quelques nouvelles !

Rien de neuf par rapport au dernier bilan, la situation est stable.

Il persiste toujours une petite paresthésie (moitié gauche de la lèvre inférieure + moitié gauche du menton) que je ne remarque pas la plupart du temps sauf si j’y pense ou que je fais des mimiques particulières, que j’appuie/tire/pince ces zones. Ce n’est pas du tout gênant au quotidien, le corps a des facultés d’adaptation fantastiques !

Bon courage à tous les futurs opérés,  bon rétablissement à ceux qui le sont déjà et…BONNE ANNEE 🙂

 

 

2,5 years post-jaws surgery and 1,5 year post-screws removal and everything is still going well !

The last few months have been very busy, I passed a competition to become orthodontist, and I started my internship two months ago which leaves me shortly to give news on the blog ! Nothing new compared to the last report, the situation is stable.

It still persists a small paresthesia (left half of the lower lip + left half of the chin) that I do not notice most of the time unless I think about it or I’m doing specific expressions, or when I  pull / clamp these areas. It is not at all annoying daily, the body has fantastic ability to adapt !

Good luck to all of you getting surgery, quick recovery to those who already underwent their and … HAPPY NEW YEAR to everybody 🙂

J+9 : retrait de plaques

J’ai repris le chemin de la fac et de la clinique (je suis étudiante en dentaire) avec mes patients il y a quelques jours !Pour accélerer le dégonflement avant de retrouver les patients je me suis faite prescrire de la cortisone que je n’ai pris deux jours et ça a bien marché.
A J+9 j’ai juste encore un petit oedème à droite près du nez et sous l’oeil, le même qui a duré l’an dernier lors de la 1ère opé. J’ai tendance à enfler pas mal et à avoir des hématomes.

Sinon je suis en forme, j’ai retrouvé la sensibilité que j’avais avant l’ablation des plaques, je mange presque de tout sauf les aliments blessants comme les chips, le pain, etc.

J’ai toujours mes fils de suture en bouche pour le moment, les fils sont résorbables et tomberont tout seuls vers 3 semaines.

Je rajouterai toutes les photos quand j’aurai un peu de temps, à bientôt !

J+2 : retrait des plaques et vis

Sommeil
Je m’étais préparée à repasser des nuits courtes et en fait je dors très bien même surélevée !
J’ai superposé 4 coussins dans mon dos pour dormir assise. La première nuit couchée à 1h du matin je me suis réveillée à 4h rapidement puis me suis rendormie jusqu’à 7h. La deuxième j’ai dormi d’une traite de 1h à 9h30. Le fait d’avoir le nez libre aide beaucoup par rapport à la 1ère opé.

Alimentation 
Quand je suis rentrée en train chez moi vers 00h30 après n’avoir avalé que 5 yaourts en 36h mon estomac criait famine, du coup ma maman m’a fait deux oeufs brouillés pour qu’il me laisse tranquille pendant la nuit.
Je n’ai jamais été très obéissante sur l’alimentation et je varie entre soupes, purées, yaourts, glaces, limande et quelques trucs un peu moins recommandés comme du poisson pané, des carottes rapées, omelette écrasée. Je mâchouille un peu en faisant attention de ne pas faire travailler les sutures.

Brossage 
Je brosse les dents avec une brosse à dent souple 15/100 et du dentifrice en me tenant à distance des sutures, et je fais un bain de bouche après le brossage.

Médicaments
Je prends des antibiotiques (augmentin) jusqu’à J+5 et de l’advil et c’est tout.
Je n’ai pas eu mal jusqu’à présent.

Oedème
J’ai encore un tout petit peu gonflé par rapport au jour de l’opé, je devrais atteindre le pic demain. Finalement c’est ce qu’il y a de plus gênant dans le retrait de plaques avec la restriction du mixé. Je ne parle pas encore comme avant et autant qu’avant à cause de l’oedème.

A J+2 l’irritation de la gorge due à l’intubation est déjà moins présente qu’hier et avant hier.
Sinon je me sens bien et je suis plutôt en forme, à bientôt !

J0 : retrait des plaques et vis

Je me suis faite opérer le 11 septembre 2014 à la clinique Turin à Paris pour retirer les 8 plaques et 32 vis posées lors de ma bimax + génio l’an dernier. Comme c’était prévu, le chir n’a laissé qu’une seule vis en place : celle du menton.

Le retrait des plaques se fait en ambulatoire. Habitant loin de Paris, j’ai dormi la veille à l’hotel, me suis présentée à la clinique à 9h comme demandé avec tous les papiers, les bas de contention, les radios, prise de sang, devis de la mutuelle, etc. J’étais à jeun depuis minuit (ou presque parce que le resto a tiré en longueur et j’en ai profité pour faire des réserves) et j’avais pris deux douches à la bétadine : une la veille et une le matin de l’opé. Petit résumé :

J’arrive à l’étage de la chir ambulatoire avec mon dossier après être passée par l’admission, une inf me conduit à ma chambre où je dois me changer et mettre une blouse, charlotte, bas de contention en attendant d’être emmenée au bloc.
Un peu avant 10h un brancardier super sympa vient me chercher, je m’installe sur le brancard et on descend. J’attends l’anesthésiste dans une salle avec d’autres opérés séparés par un rideau.
L’anesthésiste passe, remplit les papiers administratifs, et me met en place la perf. Le chir passe rapidement me demander ce que je veux : retrait de toutes les plaques et régularisation des bords osseux. J’ai du attendre environ 30 min, peut être plus. A chaque fois que le brancardier passe il me chatouille les pieds pour mettre l’ambiance, mais je ne suis pas vraiment stressée, plutôt hâte d’en finir !

On vient me chercher et m’emmène jusqu’au bloc, l’anesthésiste est là, m’injecte un premier produit qui « fait tourner la tête ». Ca tourne un peu, on se sent légèrement bizarre mais tout va bien. 2 min plus tard elle injecte le 2ème produit et me dit à tout à l’heure, ça fait froid dans le bras, je fixe le scialytique devant moi, ça fait 20 sec qu’elle a injecté et je me sens toujours totalement consciente, pas fatiguée du tout et BAM. La prochaine chose dont je me souviens c’est le réveil en salle de réveil ! L’endormissement est brutal, je ne l’ai pas vu venir pour aucune des deux opé et en fait c’est tant mieux !

Le réveil : j’ai l’impression de me réveiller d’une bonne nuit de sommeil de 10h, j’ouvre les yeux, les referme rapidement, j’entends une inf me dire que l’opé s’est très bien passée. Je percute tout à coup que je ne suis pas tranquillou dans mon lit mais que « aaaah ouiii je viens de me faire opérer ». Je suis fatiguée, j’entends une voisine se plaindre de douleurs, une inf au téléphone dire que mes constantes s’affichent mais ne s’enregistrent pas, je demande l’heure : il est 12h20.
On me reconduit assez vite dans ma chambre à partir du moment où j’ai réouvert les yeux, mais je suis toujours bien fatiguée. Je me transpose dans le lit de ma chambre et je dors. On m’apporte de l’eau et 3 yaourts.
Je me lève vers 15h20 avec l’autorisation de l’infirmier (qui a pris ma tension à plusieurs reprises avant de me dire oui) pour aller aux toilettes. Pas de chute de tension, je me sens plutôt bien, la fatigue est passée.

Vers 16h je me change, quitte ma chambre et suis conduite en salle de repos avec d’autres opérés en attendant que l’anesthésiste passe pour signer la sortie.
Elle passera vers 18h.

Pour le voyage du retour j’avais 3h de TGV + 30 min de voiture, ça s’est très bien passé. Le taxi aurait du m’emmener à la gare mais il n’est jamais venu, comme ça commencait à faire short pour atteindre la gare sans savoir si le taxi arrivait bientôt ou non on a donc du changer de plan, annuler le taxi et prendre le métro pour rejoindre la gare. Heureusement que Sarah qui était venue me rendre visite nous a guidé dans le métro parisien sinon on n’aurait jamais attrapé ce train ! Donc j’étais dans le métro avec ma tête de pastèque, mes chaussons bleus de l’hopital, mon pansement de perf à droite, mon bracelet d’hospi au poignet gauche, bref je ne suis pas passée inaperçue !

Voilà pour le déroulement de la journée.

Sinon je n’ai eu aucune douleur à aucun moment, j’ai la gorge irritée à cause de l’intubation (comme une angine), à mon retour du bloc je ne sentais pas ma lèvre du haut et je suis très enflée (encore une fois plus à droite qu’à gauche).

Par rapport à la première opé (bimax + génio) ça n’a rien à voir :

– pas de nez bouché car j’ai le droit de me moucher (enfin j’ai pas demandé l’autorisation mais comme on a pas fracturé mes mâchoires, mes sinus ne craignent normalement rien)
– manger mixé pendant une semaine seulement
– je peux ouvrir la bouche et c’est plus facile pour manger
– je n’ai que la lèvre du haut qui est insensible et pas tout le bas du visage
– je me sens bien moins fatiguée
– je suis enflée mais pas avec l’impression que la peau est hyper tendue sur le point de claquer comme un élastique et chaude comme la 1ère fois
– l’an dernier je n’aurais jamais pu aller à la gare en métro, j’étais trop faible et paniquée à l’idée de recevoir un coup de coude ou un choc au niveau du visage parce que tout parait très fragile. Aujourd’hui aucun souci je me sens bien.

Donc même si je ne galope pas encore le moral est bon, à demain !

1 an / 1 year

Hello !

Demain ça fera pile 1 an et 1 mois que j’ai été opérée, pour l’occasion je poste enfin quelques photos prises rapidement aujourd’hui ! J’ai toujours horreur de me voir en photo depuis l’opération (principalement à cause de l’asymétrie du bas du visage et du côté droit de mon menton) mais l’intérêt du blog est justement le avant/après alors… allons y !P1030483 P1030480 P1030479 P1030475 P1030474 P1030473 P1030471 P1030468 P1030466 P1030463 P1030461 P1030457 P1030453 P1030451 P1030450













Update 9 mois/ 9 months

Hello !
J’écris rapidement entre 2 révisions pour les exams à venir.
Tout d’abord pardon d’avoir mis si longtemps à donner des nouvelles, mais pas de nouvelles bonnes nouvelles non ?!
Ou presque.
J’ai mis aussi longtemps à poster parce qu’il m’a fallu du temps pour apprivoiser ce « nouveau » visage, j’ai eu énormément de mal les premiers mois parce que ce n’était plus moi, je trouvais mes expressions et mon sourire changés et je ne l’acceptais pas allant jusqu’à parfois regretter l’opération.
Et puis l’œdème s’en va, le temps passe, et j’ai fini doucement par m’habituer au reflet du miroir.
Fonctionnellement parlant je suis ravie de l’opération, tout a été corrigé (incompétence labiale avec respiration buccale, etc.).
Esthétiquement parlant j’ai eu du mal avec le changement « de face » ne m’étant pas faite opérer pour des raisons esthétiques à la base, même si bien sûr le profil est beaucoup plus harmonieux.

J’ai vu le chirurgien pour ma toute première visite post-op début février 2014 soit 6 mois post-op. Il est très content du résultat et a photographié le « après » pour son dossier.
J’en ai profité pour lui demander s’il voulait bien m’ôter les plaques (sa politique est de les laisser en place tant qu’elles ne gênent pas, il m’a dit les ôter dans 1% des cas). Bien que je n’ai aucun souci avec les plaques et que je ne les sente pas, je préfère les ôter dans la mesure où elles resteront en place pour peut être 60 ans et que beaucoup de choses peuvent se passer d’ici là et je préfère les ôter à 1 an post-op quand l’ostéointégration n’est pas encore celle qu’elle sera dans quelques années.
Il est d’accord. Il ne me reste qu’à appeler pour prendre RDV pour l’opération de retrait des plaques.

J’ai revu mon orthodontiste en décembre pour la dépose du lingual en haut et en bas mais la rotation légère d’une canine en bas me gênait et que vu le chemin parcouru autant aller tout au bout des choses, mon ortho m’a posé un appareil céramique de canine à canine en bas pendant le même RDV.
En même temps on a refait les radios : téléradiographie de profil + panoramique que je posterai dès que je les aurai récupéré pour faire un montage radio avant/après.

Fonctionnellement tout va bien, je mange comme avant, aucune douleur, j’ai récupéré toute ma sensibilité, j’ai juste une petite modification de la perception sensorielle en bas à droite du menton mais rien de gênant.
La moitié droite de ma lèvre ne chatouille plus, tout est rentré dans l’ordre.

Je ne pense pas qu’on puisse réellement se préparer à ce qu’implique une telle chirurgie, mais s’informer permet d’avoir une idée d’à quoi s’attendre et de rester optimiste en post-op immédiat et c’est déjà pas mal !

A bientôt !

PS : pour les futurs (ex futurs maintenant) opérés à qui j’ai donné mon numéro, je suis injoignable sur mon portable depuis 6 semaines à cause d’un souci d’opérateur ce qui explique mon absence de réponse. 
Je serai contente d’avoir de vos nouvelles par mail ou par ici 🙂